Cette étude a été réalisée sur un panel de nos clients « mode » et ce selon 3 typologies de marque : Accessible, Premium, Luxe.

Les soldes sur internet se clôturent sur une nette percée de l’utilisation du mobile par rapport à l’année dernière.
Mais penchons-nous d’abord sur la forte croissance (près de 40%) du Chiffre d’Affaires global de ces soldes.

De très bonnes performances en ligne

Contrairement aux résultats plutôt décevants constatés par les commerçants en magasin (selon la Fédération National de l’Habillement dans France Info), les clients se sont montrés bien plus réceptifs aux promotions sur internet.
Les chiffres sont là pour le prouver puisque ces soldes d’été 2016 ont vu leur Chiffre d’Affaires croitre de 37% par rapport à l’année dernière avec un accroissement du nombre de visites de 22% (figure 1).

Cette année, les marques Premium ont su tirer leur épingle du jeu avec une croissance de plus de 75% de leur Chiffre d’Affaires, suivi de près par le segment Luxe avec une croissance de 56%. Cependant le segment Accessible a réalisé une croissance très faible (figure 2).

Les performances du segment Premium s’expliquent par une communication très importante auprès de leur cible via des envois de newsletters et l’utilisation de promotions très intéressantes (fort taux de réductions ainsi que la livraison offerte). Tout cela combiné, ce segment Premium a su conserver un Chiffre d’Affaires relativement élevé tout au long des soldes avec des pics de taux de conversion très importants à chaque nouvelle démarques (Figure 3).

Le meilleur taux de conversion revient au segment Accessible qui est néanmoins constant par rapport à l’année dernière.
Nous constatons également que c’est le segment Premium qui a connu la plus belle progression avec une augmentation de son taux de conversion de près de 0,30 points par rapport à l’année précédente contrairement aux segments Luxe et Accessible qui ont connu une croissance quasi nulle avec respectivement +0,04 points et +0,01 points (Figure 4).

figure 4_all

Le mobile ce device indispensable

Recentrons-nous sur les performances du mobile qui cette année est incontestablement la star de ces soldes d’été qui double son Chiffre d’Affaires par rapport à 2015 pour représenter 28% du Chiffre d’Affaires total au détriment du desktop et de la tablette (figure 5).

En termes de visites, le desktop a vu son volume de trafic s’effondrer de 12% et passer à la place de numéro deux face au mobile qui lui a bondi de 73% pour se retrouver tout en haut du podium avec 52% du trafic (figure 6).

Cependant, il reste un point bloquant sur le mobile auquel les E-commerçants vont devoir s’atteler : le taux de conversion.
Même si ce dernier a augmenté de 0,08 points pour arriver à 0,71 sur le mobile, il reste loin derrière le desktop qui a vu son taux de conversion croitre de 0,41 points pour atteindre 1.91% cette année (figure 7).

Vous l’avez compris, le grand vainqueur de ces soldes d’été 2016 n’est autre que le mobile. Cependant avant qu’il devienne le grand challenger du numéro 1 de la transformation, il reste beaucoup de travail à faire sur les versions mobiles des sites internet.

La question de la performance sur mobile reste donc un grand défi en France même en période de soldes. Voici donc différentes pistes d’optimisation qui vous seront utiles : « Le mobile, grand défi du commerce connecté français ».

Matthieu Avez, Consultant Data, Scinetik

Découvrez nos pistes d’optimisation sur le Mobile
Notes sur la méthodologie :

  • Soldes d’été 2016 (du mercredi 22 juin au mardi 2 août 2016) vs. Soldes d’été 2015 (du mercredi 24 juin au mardi 4 août 2015).
  • Les semaines des soldes sont comptées du mercredi au mardi. Exemple Semaine 1 : mercredi 22 juin au mardi 28 juin 2016.
  • Analyse réalisée sur les données d’activité web d’une sélection de marques de mode.