Depuis son lancement en 2005, Google Analytics ne cesse de faire évoluer son outil d’analyse de trafic. Sa dernière évolution est la nouvelle plateforme Universal Analytics. Depuis l’annonce de la fin de sa version bêta le 2 avril 2014, Universal Analytics devient un outil réellement puissant pour tous ses utilisateurs. Il s’agit d’un tout nouvel outil avec une nouvelle méthode de collecte complètement repensé et conçu dans une vision user-centric.

 

Cette méthode user-centric, permet une mesure plus précise de l’audience. On peut suivre l’utilisateur au travers de ces différents appareils et navigateurs.

 

Source : analytics.blogspot.fr

Le user-id

Imaginons par exemple, qu’un utilisateur consulte un site sur son ordinateur, puis le consulte dans la même journée via son mobile et enfin effectue une transaction le lendemain sur sa tablette. Dans la version classique de Google Analytics, on obtient 3 utilisateurs uniques. Ceci nous donne une vision biaisée de la réalité et nous amène à penser que la tablette est un meilleur levier de conversion que le mobile ou le desktop. Avec la version Universal Analytics, on aura simplement 1 utilisateur unique reconnu grâce à un user-id. Le user-id est un code unique qui est attribué à un utilisateur afin de l’associer à plusieurs sessions. Il peut être définit par nous-même ou définit par défaut par Google Analytics. Il est possible d’associer un user-id à une solution CRM déjà mise en place. Dans ce cas, le user-id est utilisé pour reconnaître un utilisateur qui serait connecté à son compte.

 

Les dimensions et métriques personnalisées

Les variables personnalisées que l’on connaît dans Google Analytics deviennent des dimensions et métriques personnalisées.

Comme les variables personnalisées, les dimensions personnalisées permettent de créer des segments personnalisés qui n’existent pas par défaut dans Google Analytics, exemple : savoir si les visiteurs sont connectés ou non. Les statistiques ou métriques personnalisés sont utilisés pour mesurer la donnée. Dans le cas d’un site de jeux par exemple, on pourrait utiliser les statistiques personnalisées pour enregistrer l’atteinte d’un niveau ou les scores les plus élevés.

Avec Universal Analytics, il est possible de définir jusqu’à 20 dimensions personnalisées et 20 métriques personnalisées alors que seulement 5 variables personnalisées étaient autorisées dans la version classique.

 

De nouvelles options de configuration

Lorsque vous vous rendez sur la page « Admin » de votre compte Google Analytics, vous pouvez remarquer que de nouvelles fonctionnalités sont disponibles.

  • Paramètres de session : il est maintenant possible de paramétrer la durée d’une session ou d’une campagne. Par défaut, une session expire au bout de 30 minutes d’inactivité et une campagne dure 6 mois.
  • Sources de recherche naturelle : Il est possible d’ajouter des moteurs de recherche autres que ceux définis par défaut (Google, Bing, Yahoo…) par Google Analytics. Le trafic généré par les résultats naturels est donc attribué au moteur de recherche défini dans la liste et non plus à un site référent.
  • Exclusion des sites référents : L’exclusion des sites référents peut être intéressante lorsque vous souhaitez par exemple exclure le trafic provenant de votre plateforme de paiement qui renvoie ensuite vers la page de confirmation de votre site. En effet la comptabilisation d’un site référent implique systématiquement le comptage d’une nouvelle session.
  • Exclusion des termes de recherche : Cette fonctionnalité exclue certains termes de recherche tapés par les internautes dans les moteurs de recherche. Le trafic issu de ces termes de recherche est comptabilisé en tant que trafic provenant d’un accès direct. Ceci peut être utile pour exclure les termes liés au nom de votre site tapés par les internautes.

 

Autre fonctionnalité : réglage du fuseau horaire

Initialement, les données sous Google Analytics étaient traitées par rapport à l’heure du Pacific, ce qui pouvait créer des décalages lorsque l’on se trouvait sur un fuseau horaire différent. Désormais il est possible de paramétrer son fuseau horaire par rapport au pays où l’on se trouve, ce qui permet d’avoir une idée plus précise de l’heure à laquelle sont traitées les données.

 

Protocole de mesure

Grâce au protocole de mesure, Google Analytics ne s’applique pas simplement aux sites internet et application mobile mais également à tout type d’appareil connecté à internet : un point de vente, un distributeur automatique de billets, une machine à laver, un kiosque d’information… Il est cependant nécessaire d’adapter le format des données au protocole de mesure afin d’envoyer les données vers Universal Analytics.

 

Universal Analytics représente donc l’avenir de Google Analytics. Tous les utilisateurs sont d’ores et déjà invités à migrer vers la nouvelle plateforme. La version classique de Google Analytics fonctionne toujours actuellement mais cela ne devrait pas durer.